Augmentation des coûts travaux et retard sur les chantiers


Même sur les chantiers des particuliers, les matériaux de construction viennent à manquer. L’institut de formation de courtier en travaux nous alerte sur ce point. Conséquence : l’augmentation des prix se répercutent sur le portefeuille des clients. De nombreux chantiers prennent du retard, jusqu’à 3 ou 4 mois. Par exemple, les commandes de carrelage ou de parquet arrivent avec 4 à 6 semaines de délai. Les menuiseries que l’on attendait sous 8 semaines, arrivent aujourd’hui avec 12 à 14 semaines de délai… Pour les petites entreprises comme pour les clients, la pilule est dure à avaler. En plus des retards de livraison, les prix sont à la hausse : Les fournitures des installateurs de climatisation ont augmenté de 35%. De plus, les entrepreneurs sont engagés par les contrats qu’ils ont déjà signés. « On va augmenter nos tarifs sur les nouveaux devis mais sur les anciens qui ont déjà été signés et les chantiers qui sont à venir qui n’ont pas encore été réalisés, on n’a pas le choix, on rogne sur nos marges », témoigne un plombier chauffagiste.

Même son de cloche pour l’acier. Joël DURAND revend des pièces aux entreprises de BTP. Depuis le premier confinement, il a de plus en plus de mal à s’approvisionner et quand il en trouve, le prix est prohibitif. « Il y a encore un an et demi, la valeur d’un container était d’environ 16.000 euros. Aujourd’hui le prix est passé à 21.000 euros et là-dessus on doit ajouter évidemment les coûts de transport qui augmentent aussi et ont été multipliés par 4 ou 5. Dès lors, il répercute donc lui aussi cette hausse sur ses clients pour ne pas perdre d’argent.

Pourquoi vous feriez mieux d’attendre si vous avez prévu des travaux ?

Parmi eux, une grande entreprise de BTP qui vient d’acheter 50 tonnes d’acier pour construire une maison de retraite. Elle a payé 50.000 euros contre 36.000 euros en temps normal. L’entreprise tente donc de répercuter cette hausse sur ses propres clients en essayant de facturer des travaux supplémentaires. « Quand un client demande de changer certaines choses, certains ouvrages, créer des portes, créer des fenêtres, des trucs comme ça, peut-être qu’on va essayer de gonfler les travaux pour essayer de passer tout ce qu’il y a derrière », confie Martin LOPES, chef de chantier. Les entreprises du bâtiment sont inquiètes car elles ignorent jusqu’où les prix vont grimper…

La posture du courtier en travaux dans ce contexte

2021 est déjà bien avancé. Si les clients désirent réaliser une grosse rénovation ou une extension de maison, il sera très important de les prévenir, dès le départ, du contexte économique. Le monde de la construction / rénovation se porte assez bien, car les demandes continuent d’arriver. Mais les délais d’approvisionnement des fournitures et matériaux handicapent un déroulement rapide des projets architecturaux. Ainsi, dès lors que le contexte est correctement pris en compte, les projets de construction continuent à très bien se dérouler. Le courtier en travaux doit préparer psychologiquement la maitrise d’ouvrage aux conditions dans lesquelles le chantier va se dérouler.

La formation 100% en ligne des courtiers en travaux est disponible auprès de l’Institut de formation de courtier en travaux : www.formation-courtier-travaux.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close